Les erreurs à éviter avec ton identité visuelle

Dernière mise à jour : 11 avr.

Lorsque tu t’es mis.e à communiquer sur ton activité, tu as dû créer des visuels pour alimenter ton compte Instagram ou d’autres supports comme ton site Internet. À ce moment là, tu t’es retrouvé.e face à une multitude de possibilités, et beaucoup d’hésitation quant à tes choix graphiques. D’ailleurs, il t’est certainement arrivé.e plusieurs fois de changer d’univers graphique car finalement ça ne te correspondait pas si bien que ça, ou encore de douter face à ton univers, sans trop savoir ce que tu pourrais changer.

Si tu te reconnais dans ces affirmations, je pense que le contenu de cet article pourrait t’intéresser, car aujourd’hui, je te dévoile les erreurs à éviter avec ton identité visuelle, pour avoir une image plus professionnelle.




1. Changer de couleurs ou de typographies comme de chemise

La première erreur que je constate assez souvent, c’est de changer de couleurs ou de typographies sur tes visuels comme de chemise ! Pourquoi est-ce une erreur ? Parce que ça va apporter beaucoup de confusion auprès de ta cible ! En effet, changer tous les 4 matins d’univers va renvoyer une image de toi instable, indécise, et surtout il sera plus difficile pour tes prospects de t’identifier. Je ne sais pas si tu as remarqué, mais sur Instagram lorsqu’on se balade sur le fil d’actualité, ce qu’on voit en premier c’est l’image. En tout cas, c’est ce qui attire le plus l’attention. Donc si tu n’es pas facilement identifiable, il va être compliqué d’attirer l’attention, et surtout que les personnes retiennent que c’est toi. Dis toi que chaque visuel que tu postes est une opportunité de renforcer ton image de marque. Alors si un coup ton visuel est vert, puis rouge, puis noir, il sera difficile de te faire remarquer car tu enverras des signaux contradictoires auprès de ta cible !

2. Utiliser des illustrations ou des photos qui n’ont rien à voir visuellement

La deuxième erreur que je vois également assez régulièrement chez les entrepreneurs du bien-être, c’est l’utilisation d’illustrations ou de photos qui n’ont rien à voir visuellement. Si tu choisis des illustrations qui n’ont pas le même style graphique, alors il sera difficile de créer un univers cohérent au sein de ta communication. C’est comme si sur les packagings des tablettes de chocolat Milka, il y avait des dessins de vaches hypers réalistes et d’autres dans un style épuré et stylisé. Ce serait bizarre non ?

3. Utiliser des images trouvées sur Google images qui ne sont pas libres de droit / t’approprier le travail d’autres personnes

Un autre problème dont je voudrais te faire part, c’est que tu n’as pas le droit de créer ta communication à partir de visuels trouvés sur Google image ou Pinterest… Car ce ne sont pas des images libres de droits, et tu ne sais pas d’où viennent ces images !


Si c’est une illustration, elle appartient sûrement à un.e artiste, et cette personne ne souhaite peut être pas être associée à ton activité. Imagine, à l’inverse si quelqu’un se servait dans ton contenu pour créer ses propres posts sans te citer. Je ne suis pas sûre que tu serais enchanté.e !

Pour remédier à cela, tu peux utiliser des banques d’images libres de droit comme Unsplash, Pixabay, Pexels, ou Freepik.



4. Ne pas avoir le même univers entre tous tes supports de communication

Une autre erreur que j’ai remarqué, c’est de ne pas avoir le même univers entre tous tes supports de communication. C’est-à-dire : avoir un univers sur Instagram, un autre sur ton site, un autre sur ta carte de visite, et ainsi de suite. Donc, ne pas utiliser les mêmes couleurs, les mêmes styles de visuels et/ ou de typographies absolument partout !

Ainsi, tu vas encore une fois manquer de cohérence, et il sera plus difficile d’associer une image à ton activité, et donc de t’identifier facilement. Ce qui empêchera d’augmenter la valeur perçue de ta marque ! Reprenons l’exemple de Milka. Je pense que ce que tu visualises en premier à propos de la marque, c’est le violet sur ses tablettes de chocolat. Si cette couleur était absente sur le reste de sa communication, et qu’ils utilisaient plutôt du rouge, qu’est-ce que tu te dirais ?

5. Faire en fonction de tes goûts personnels uniquement

Une des pire erreur que tu peux faire concernant ton identité visuelle, c’est de créer des visuels en fonction de tes goûts personnels uniquement. Par exemple, tu adores le gris, alors tu as décidé de faire toute ta communication en gris. Pourtant, tu ne sais pas vraiment ce que signifie le gris dans l’inconscient collectif, et ça ne correspond pas du tout à ta cible ou ton secteur d’activité… Alors retiens bien que lorsque tu définis un univers, il faut se mettre à la place de ta cible avant de te demander si ça te plaît à toi. Évidemment, il faut que ton identité visuelle te fasse vibrer et raconte quelque chose de toi et ton activité, mais il faut surtout qu’elle résonne auprès de ta cible. Prenons l’exemple des tablettes de chocolat. La marque Milka a des packagings violet, très certainement pour se démarquer de ses concurrents qui ont souvent des tablettes dans des couleurs foncées. Elle a également souhaité donner une image ludique à ses tablettes, et souhaite dégager un univers fun et décalé. Je ne sais pas si tu te souviens de la pub “et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d’alu” mais ça va dans la continuité. Leur cible, est probablement une personne gourmande qui a le bec sucré, et qui est assez jeune (entre 12 et 25 ans). A l’inverse, si on regarde du côté de chez Lindt, il y a un univers un peu plus premium. On nous parle de “Maitre chocolatier” dans leur pub, ou encore de “création Lindt”. Sur les packagings, le logo est doré pour renforcer cette image haut de gamme. Ils visent probablement des personnes plus âgées par rapport à Milka (par exemple 35-60 ans), et veulent se positionner comme le chocolat haut de gamme de supermarché. Si tu regardes bien ces deux exemples, tu verras que chacun a un univers en fonction de la cible qu'ils souhaitent toucher. Ils n'ont pas choisi ces univers en fonctions des goûts personnels du patron de ces 2 entreprise !



6. Ne pas réfléchir à la signification de tes choix visuels

Enfin, la dernière erreur que tu fais peut-être, c’est de ne pas réfléchir à la signification de tes choix visuels, c’est à dire ne pas t’interroger sur l’image que renvoie ton identité visuelle. Dans une identité visuelle, tu l’as compris, tout est fait pour faire sens, du choix d’une image jusqu’au choix de la typographie. Tous ces éléments contribuent à renvoyer tes valeurs, des émotions et à parler à ta cible : qu’elle se sente comprise, et qu’elle se reconnaisse dans tes visuels. Comme je te l’ai expliqué dans mon point précédent, les images de marque de Milka et de Lindt ont chacune une signification, et je pense qu’inconsciemment tu l’avais probablement à peu près perçu sans lire mon analyse personnelle de ces deux marques. Alors demande toi, qu’est ce que tu souhaites transmettre au travers de ton identité ? Et surtout, vérifie la signification de tes choix ! Pour cela, je t’invite à consulter mes articles “5 étapes pour créer son identité visuelle” où je te donne des outils pour bien choisir tes différents éléments graphiques (dont un outil pour vérifier la signification des couleurs), et “comment bien choisir des typographies pour sa communication ?

En conclusion, voici les 6 erreurs à éviter dans ton identité visuelle :

1. Changer de couleurs ou de typographies comme de chemise
2. Utiliser des illustrations ou des photos qui n’ont rien à voir visuellement
3. Utiliser des images trouvées sur Google images qui ne sont pas libres de droit / t’approprier le travail d’autres personnes
4. Ne pas avoir le même univers entre tous tes supports de communication
5. Faire en fonction de tes goûts personnels uniquement 6. Ne pas réfléchir à la signification de tes choix visuels

Si tu souhaites aller plus loin et poser un diagnostic sur ta communication, je propose des mini Audits gratuits. Tu peux réserver ton appel en m’envoyant un message à clemence.wzk@gmail.com ou en message privé sur Instagram. Et si tu souhaites être guidé.e et accompagné.e dans ton identité visuelle, je propose un accompagnement graphique qui te permettra de te démarquer, et d’avoir une image à la hauteur de ton savoir-faire. Il me reste d'ailleurs 1 place pour cet Automne ! :)